Rencontre-signature avec Bruno Birolli

Rencontre et signature avec Bruno Birolli

QUAND?

Mardi 16 janvier

A QUELLE HEURE?

De 18h30 à 19h30

OU?

A la librairie Parenthèses

En juin 1930, le jeune René Desfossés se voit affecté au bureau du renseignement militaire de Shanghai. Avec pour tout bagage, la recommandation de son oncle sénateur qui s’est arrangé pour lui confier ce poste : « Shanghai, moins on en entend parler à Paris et mieux c’est ! » Voilà donc notre jeune homme partant à la découverte, la fleur au fusil, du Paris de l’Orient, ce Shanghai colonial à nul autre pareil.
Là, il se retrouvera face au tourbillon des services secrets qui ont fait du Shanghai des Concessions leur terrain de jeu. Entre le Bureau chinois des enquêtes du Grand Shanghai, l’Intelligence Service britannique et les différents services français, c’est dans une véritable fourmilière d’espions que notre jeune Français va mettre les pieds. Et il aura très vite fort à faire car à cette période, la guerre entre le Kuomintang au pouvoir et le Parti communiste chinois clandestin fait déjà rage en Chine. Les cadavres s’accumulent en aussi peu de temps qu’il en faut pour prononcer le nom de Tchang Kai-chek.
René Desfossés et son supérieur Fiorini vont ainsi tout faire pour démêler les tenants et les aboutissants de l’attaque à main armée d’un prêteur sur gages en plein centre-ville.
« C’est d’ailleurs la ville qui a le plus beau rôle dans ce roman. De l’Astor Hôtel à l’Hôtel des Colonies, en passant par le Cercle sportif français, les Cathay Mansions, c’est tout un pan de l’histoire de Shanghai qui s’offre à nous, en images, noir et blanc comme en sensations. »

Le Music-Hall des espions, publié en 2017 chez Tohu Bohu, est le premier d’une série sur Shanghai. Le prochain tome sortira en 2018.

Diplômé de l’INALCO en japonais, Bruno Birolli a été Grand reporter et correspondant en Asie au Nouvel Observateur pendant 20 ans.
Il est l’auteur de documentaires sur Arte ainsi que deux ouvrages historiques« Ishiwara: L’homme qui déclencha la guerre » (2012) et « Port-Arthur 8 février 1904-5 janvier 1905 » (2015)

Un apéritif vous sera offert à l’issue de la rencontre.