La Chine après Mao – L’éveil d’une superpuissance

349$

Auteur: Frank Dikötter
Johan-Frédérik Hel-Guedj (Traducteur)

Editeur: Tallandier

A propos: “Le but du Parti communiste chinois n’a jamais été de rejoindre la sphère démocratique, mais bien de lui résister, puis de la vaincre”. Depuis la mort de Mao, en 1976, la Chine a connu une ascension économique fulgurante. Contrairement à ce que les observateurs occidentaux ont pu croire, ce “miracle” ne s’est pas accompagné d’une démocratisation politique. De manière implacable, le Parti n’a cessé de s’enrichir et d’enraciner sa dictature, assurant le contrôle de ses populations et mettant au point l’un des systèmes de surveillance de masse les plus sophistiqués au monde.
En se fondant sur des centaines de documents d’archives inédits – procès-verbaux secrets des réunions du Parti, archives locales ou rapports bancaires confidentiels -, Frank Dikötter analyse les politiques d’importations de technologies, la répression brutale des élans de liberté marqués par les événements de la place Tian’anmen en 1989, le profit que la Chine tire de la crise financière mondiale de 2008 ou encore ses stratégies bellicistes sur la scène internationale.
Nous emmenant au coeur des villages les plus reculés comme dans les spectaculaires métropoles industrielles et commerciales, Frank Dikötter raconte une histoire faite d’intrigues politiques et de purges anti-corruption pour dévoiler les ambitions économiques, diplomatiques et militaires du géant asiatique.

UGS : 9791021051461 Catégories : , ,